ACCUEIL
MADA. HISTOIRE
MADA. GEOGRAPHIE
MADA. DIVERS










PUBLICATIONS
MEDIAS
LIENS UTILES
FORUM
PHOTOS - DIAPO




Archives actualité
Archives analyse
Annonces
Annuaire
Partenaires
Soutien
Contact





Les origines du peuplement de Madagascar restent une énigme. Cependant, les spécialistes s'accordent à dire que les premiers habitants de l'île furent des immigrants venus du Sud de l'archipel indonésien et des bantous arrivés à travers le canal de Mozambique. Les premiers débarquements sur l'île se seraient effectués vers le VIIIe siècle. Des vagues d'immigrations successives se seraient ainsi alors produites au fil des siècles.
Les commerçants Arabes sont venus sur la Grande Ile en installant des comptoirs sur les côtes Sud-Est et Nord-Ouest de l'île.
C'est en 1500 que les premiers Européens débarquent à Madagascar. Le capitaine Portugais Diego Diaz fut le premier Européen à poser les pieds sur les côtes Nord de la Grande Ile qu'il baptisa Sao Laurenço d'où l'île St Laurent.
C'est au cours du XVIIe siècle, période de la création des comptoirs du commerce de la Route des Indes, que s'installent les Français, à l'origine du port de Fort Dauphin (1643). Sous le règne de Louis XIV, l'île prendra le nom d'île Dauphine.
Du fait de la situation stratégique de Madagascar sur la Route des Indes, route des épices, de nombreux Européens (Espagnols, Anglais, Hollandais, Français...) se suivirent.
Au XVIIIe siècle : Madagascar devient un repère de pirates et de flibustiers, notamment la petite île de Ste Marie et la baie d'Antongil.
Parallèlement, les royaumes émergent dès 1400.

Les royaumes…. et la suite.

Au XVIIIe siècle, les royaumes les plus importants de Madagascar sont : les royaumes Sakalava (celui de Menabe et de Boina) à l'Ouest ; le royaume Antakarana du Nord ; le royaume Betsimisaraka de Ratsimilaho à l'Est ; le royaume Zafiraminia de l'Anosy dans l'extrême Sud ; le royaume Merina des Hauts-Plateaux.

A partir de la fin du XVIIIe siècle, le souverain Andrianampoinimerina (accède au trône en 1783) du royaume Merina entreprend l'unification de l'Imerina (terminée vers 1803). En 1810, Radama Ier hérite de ce royaume, le consolide puis part à la conquête des autres territoires de l'île. Son règne est bref (1810-1828) mais très important. En pactisant avec les Anglais, il obtient des armes et une armée de métier formée par ces derniers qui lui permettent de conquérir d'autres régions de Madagascar. Il associe expansion territoriale à la stratégie de l'union matrimoniale. En une dizaine d'année, Radama étend son territoire sur une superficie correspondant aux deux tiers de l'île. Radama I favorise l'ouverture de Madagascar aux Européens. Les missionnaires protestants anglais de la London Mission LMS créent une première école à Tamatave en 1818. Les progrès intellectuels allaient de pair avec l'instruction technique (venue de plusieurs artisans Européens) à laquelle tenait Radama.

A Radama I succède sa femme Ranavalona I qui règne de 1828 à 1861. Elle est connue par sa réaction anti-chrétienne (car selon elle, Jésus Christ est un ancêtre des vazaha (étrangers "blancs") donc le prier c'était trahir la société ancestrale). Néanmoins, les relations avec l'étranger n'ont pas été interrompues. A sa mort, son fils Radama II, très libéral, monte sur le trône mais il est assassiné en 1863 et sa femme Rasoherina (1863-1868) lui succède. Ensuite, la reine Ranavalona II règne de 1868 à 1883. Le 1er octobre 1896, suite à la prise d'Antananarivo par l'armée française, la reine Ranavalona III, dernière souveraine sur le trône depuis 1883, signe le protectorat imposé par le général Duchesne.

Quelques dates plus récentes :

29 mars 1947 : insurrection contre l'occupation française réprimée dans le sang (environ 100.000 morts chez les Malgaches).
1958 : Madagascar est une "république autonome".
26 juin 1960 : Madagascar est une république indépendante. Naissance de la République de Madagacar. Philibert Tsiranana devient le premier Président de la République (jusqu'en 1972).

Les différents Présidents de la République :

Gabriel Ramanantsoa (1972-1975)
Richard Ratsimandrava (février 1975) : assassiné six jours après son arrivée au pouvoir
Gilles Andriamahazo (février à juin 1975): institution d'une directoire militaire
Didier Ratsiraka (1975-1992) : II ème république
Albert Zafy (1992-1996) : III ème république
Didier Ratsiraka (1997-2002)
Marc Ravalomanana ( 2002-2009)
Andry Nirina Rajoelina ( Président de la transition depuis 2009)