C’est hi-sto-ri-que. Après douze ans d’évolution en Coupe d’Afrique des Nations, les Makis de Madagascar ont enfin signé leur premier titre africain, hier en finale de la compétition, devant leur public au stade de Maha­masina. Et pas face à n’importe quelle équipe. Ils ont détrôné le mondialiste namibien sur le score de 57 à 54. Une précieuse victoire pour nos porte-fanions qui seront en course pour la qualification du Mondial 2015 dans le groupe 1 A. Au terme d’un match d’anthologie, les Makis, menés à la fin de la prolongation sont néanmoins venus à bout de la toute puissante équipe namibienne, grâce à l’essai libérateur de Toussaint Boniface Rabearilala aux dernières secondes. Avec les trois essais signés respectivement par Jacquot Harinirina dès la première minute, et Rija Edmond aux 12e et 17e, (19-0, 17e), dont deux transformés par le prodige José Harison, élu meilleur joueur du championnat, les Makis ont fait une entame magnifique. En face, les Namibiens, en difficulté, n’ont trouvé la ligne d’embut qu’après vingt minutes de recherche, par le biais de Lean (19-7, 20e). Sept points qui ont relancé les visiteurs dans le match puisque 18 minutes plus tard, le géant Johannies, franchissant la barre des 100 kg, a profité de la sortie de Benja­niaina pour réduire l’écart sur un essai (22-14, 38e). La transformation a été assurée par le professionnel Theuns Kotze.

Fin stressante

Dans la foulée, les Makis ont ajouté trois points sur une pénalité de José. Ce dernier a parfaitement orchestré le récital malgache en signant le quatrième essai avant la pause (29-14, 42e). A la reprise, les Namibiens ont montré un autre visage avec leur jeu d’avants. Ils ont pris à leur tour le match en main. Shaun a vite égalisé sur une pénalité (29-29, 60e) avant qu’Arthur, Johannies et consorts au devant aient ajouté 14 points (29-43, 72e) mettant fin à l’espoir malgache. Mais une autre surprise attendait le public. Dominateurs dans la conquête, rapidement disponibles après les regroupements et très sérieux en défense, les Makis ont fait preuve de beaucoup de courage et d’abnégation pour revenir au score. Lantoniaina Sidonie, également invité à la fête, s’est aplati par deux fois successives, propulsant ainsi son équipe en prolongation. Mais ce sont encore les Namibiens qui, signant un essai et un drop goal, ont été les premiers récompensés à l’entame de la prolongation (43-51, 84e). Toutefois, la réponse a été immédiate de la part de Sidonie qui, après une belle pénétration de José, a réduit l’écart sur un essai (50-51, 85e). En face, Kotze a donné trois nouveaux points à son équipe (50-54, 98e). La fin de la partie a été stressante et haletante, mais les Makis ont décidé de tout repousser. Toussaint a mis fin au suspense par un essai à la fin de la partie. Au gong final, le score a été de 57 à 54 en faveur des Makis. Leurs milliers de fans sont restés médusés devant leur excellente prestation. Les Makis ont été exemplaires depuis le début de cette campagne africaine, en détrônant les Marocains sur le score de 35 à 28.

(Source : L'Express de Madagascar du 09/07/2012)