Une toute première. En marge du salon international du tourisme à Paris, « Monde à Paris », des professionnels du tourisme malgache, en partenariat avec l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM), ont organisé, vendredi, au restaurant Les Ecuries du Roy, un évènement intitulé « Nuit malgache ». Il s’agit d’une nouvelle formule qui consiste à regrouper les acteurs professionnels dont les offices régionaux, les compagnies aériennes, Air France et Air Madagascar, partenaires dans la promotion de la destination Madagascar et des invités comprenant des Malgaches, des entrepreneurs français autour d’un dîner typiquement malgache. Un menu malgache à base de crevettes de Madagascar, de riz accompagné d’un poulet au coco, des crêpes flambées au rhum malgache et la fameuse bière THB ont été proposés aux hôtes. Les chansons des artistes célèbres malgaches comme Rossy et Tiana interprétés par de jeunes malgaches ont emporté l’assistance vers la Grande-Ile. La présence des chapeaux de paille distribués par l’ONTM a renforcé davantage la caractéristique « Malgache ». Des Français présents sur les lieux, n’ont pas pu s’empêcher de danser malgré l’étroitesse de la piste disponible.

Plusieurs opportunités

Si le goût et l’ouïe ont été émerveillés par le repas et le rythme des chansons, la vue n’était pas en reste. Durant leurs présentations respectives, les offices régionaux ont laissé défiler à travers un power point tous les potentiels touristiques qui font la renommée des différentes régions et de Madagascar en général. Les représentants de chaque office ont essayé de mettre en exergue les nouveaux produits et circuits susceptibles d’intéresser les touristes étrangers à Mada­gascar. Certains ont accentué leurs présentations sur la faune, d’autres sur la flore ou sur les richesses culturelles comme les infrastructures bâties durant ou après l’Indépendance. La possibilité de voir des baleines à Toamasina pendant la période juin à octobre a ravi plusieurs membres de l’assistance. « C’est une bonne chose qu’on pourrait rencontrer des baleines à Toamasina. La destination est plus proche et moins chère que Sainte-Marie », chuchote un ressortissant malgache. Les bivouacs et les diners à la plage à Nosy Be ainsi que les différents festivals dans diverses régions ne sont pas passés inaperçus. Deux billets d’avion octroyés par les deux compagnies aériennes pour un trajet Tana-Paris-Tana ont été attribués à un Malgache et un étranger à l’issue d’un tirage au sort. Ces derniers pourront séjourner à Sainte-Marie dans le cadre de leurs voyages. Pour joindre l’utile à l’agréable, cette nuit malgache a été une occasion pour présenter une association fraîchement créée. Il s’agit de Vala Mada qui a comme principal objectif de valoriser des espèces endémiques notamment des plantes médicinales par la récolte des graines dans une ferme par la population locale, et aussi de préserver la forêt des Mikea.

(Source : L'Express de Madagascar du 19/03/2012)